Diawl Bach: à vous de jouer!!!

Publié le 29 Novembre 2020

Présentation aujourd'hui d'une "mouche" qui a déjà fait quelques balbutiements dans mes "aventures"...et pour une fois, c'est presque exclusivement en fibres naturelles qu'elle prend forme...

Mouche noyée pour certains, plutôt nymphe pour d'autres, il m'aura fallu ressortir mon vieux "guide Sotheby's" pour trouver quelques traces de ce qui pourrait être le montage original....

 "Diawl Bach", le petit démon: une mouche, a priori simple: une queue en fibres de coq brun, un corps en paon puis une "bavette" en fibres molles (genre poule) le tout sur un hameçon plutôt long...

L'avantage de ce montage est aussi l'utilisation de plumes qui dormaient quelque peu dans l'atelier depuis...."houla, ma pauv'dame!!!".......

De grandes plumes de coq certes, mais surtout ces fameuses plumes de paon...on en a tous qui trainent , non?!?....en fait, elles font partie du kit du fameux monteur débutant...c'est beau, coloré mais finalement (enfin, dans mon cas) son usage est vraiment limité à quelques thorax ou quelques modèles de "gnats"...

La "Diawl Bach" semble être très utilisé outre-Manche et un petit air de modernité a remanier l'ensemble avec l'apparition d'un cerclage....

Vous trouverez sur le net un nombre incroyable de montages...voici celui que j'ai choisi pour garnir mes boîtes:

Diawl Bach: à vous de jouer!!!
Diawl Bach: à vous de jouer!!!

Je l'ai monté en trois tailles.....10,12,14.

Sur la fiche de montage, je vous ai présenté le modèle luxe...toutes options!!!...pour les modèles de tailles inférieures ou selon l'envie...bye-bye les joues, adieu la tête en tinsel...

Bref, une mouche qui accepte la liberté et qui n'est pas bridée à quelques kilomètres...de rêve!!!

Juste quelques astuces, quelques commentaires:

La largeur de tinsel joue un rôle important dans la silhouette de l'ensemble....plus il est petit plus le modèle est dodu et ressemble à l'imitation de base....rien n'empêche le cerclage fin métallique genre fil cuivre...

Avec un tinsel très large, la "Diawl Bach" devient intéressante: un modèle presque "anorexique" et très coloré ou irisé...une vraie belle mouche de réservoir.

Pour l'enroulage du paon, la petite astuce réside dans le fait de l'enrouler dans le sens inverse de votre sens de rotation habituel....c'est souvent plus difficile de "nouer" les fibres dans ce sens quand on est débutant (ça a tendance à tourner)..mais là, la petite couche de colle rend la tâche vraiment facile....

Question lestage, tout est faisable aussi.....je suis plutôt parti sur l'idée de mouche noyée et comme je préfère la "vieille école" pour moi, ce sera sans lestage enfin presque...sauf pour le modèle "hot spot".

Diawl Bach hot spot

 

Pour les joues, je n'ai pas cédé à l'appel de la jungle avec une portion du fameux "jungle coq" du plus bel effet....à vous de voir!!!!

Bref, voilà, vous l'aurez compris, un modèle apte à toutes vos fantaisies, vos envies, votre inventivité...alors, à vous de jouer!!!

Moi, je suis resté plutôt sage: "rouge, black, pearl et bleu" dans un premier temps mais j'avoue que le fuchsia me fait de l'œil et comme il reste quelques places vides.....allez savoir!!!

..alors juste...ENJOY!!!

Rédigé par JiS

Publié dans #Fiche de montage, #Mouche, #Saison 2020

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Ah, ben si on peut mettre n'importe quoi, ça me va!
Répondre
P
Cool!!! Ça fait envie de se mettre à l'étau, ça fait envie de fouiller ses tiroirs, ça fait envie de commander (ben oui,une fois de plus,il manque du matos) et on se met à rêver qu'on pourra peut-être bientôt pêcher au bord d'un reservoir en essayant cette nouvelle mouche si prometteuse....
Répondre
Là, t'abuses Patrick, on a quand même besoin de très peu de chose pour cette mou-mouche...
Un hameçon, une plume de coq quelconque, un brin de n'importe quoi pour le cerclage et 2 fibres de paon...difficile de faire moins!!!!...