Publié le 21 Août 2017

Seulement quelques heures de disponibles en fin de semaine.

Juste un petit après-midi sous un beau soleil.

L'idée de pêcher au moins une fois à l'ultra-léger a dû me rester dans un coin du cerveau.

La dernière fois, j'avais fait l'erreur d'avoir aussi pris ma canne à mouche....et au bout de quelques minutes seulement, les petites parachutes avaient remplacé leurres et cuillères.

C'est donc uniquement avec mon petit ensemble "de luxe" spécial lancer léger que je me retrouve sur une petite rivière du Morvan.

Ça sent l'été et beaucoup de monde "gigotte" le long des berges rafraîchissantes....quelques pêcheurs aussi...

Pas très grave, j'envisage cette sortie juste comme un petit test de mon matériel.

Je marche sur plusieurs centaines de mètres pour éviter de me faire "piétiner" par deux toquistes au loin....je scrute un peu la rivière pour juste juger de son état et, juste à mes pieds, un remous sympa......un chevesne dodu je pense....

Ni une ni deux, je fixe la seule agrafe miniature de mon attirail directement à ma tresse (eh oui, je suis passé à la tresse!!!! ) et je coupe le surplus...avec les dents!!!!.....en fait, je n'avais rien préparé du tout!!!!.....une petite cuillère "made in Gaule" et me voilà au bord de l'eau.

Les premiers lancers sont hasardeux mais juste au bout de trois essais, c'est pendu...

Ce que je prenais pour un chevesne était une belle truite......chouette!!!!

Pêche record dans le Morvan......la tête dans le seau!!!

Je sors le petit mètre de ma poche, juste pour la jauger (et oui, pas de ciseaux mais un mètre...va comprendre!!!!)....28cm.....pas mal!!!

Une robe superbe il faut l'avouer mais des nageoires douteuses....

L'essentiel est fait et le capot est évité.

Je continue mon initiation plutôt comme un moucheur en préférant passer de postes en poste sans marcher dans l'eau, juste par souci de discrétion....

Je décale encore un beau poisson......j'arrive à le distinguer plusieurs fois, hésitant à prendre ma cuillère.....j'arrête complètement tout mouvement quand je pense être à sa portée et.....bingo, c'est (re) pris.....encore un très beau poisson....

Pêche record dans le Morvan......la tête dans le seau!!!

Tout ça avec une seule cuillère......vous l'avez reconnue???

 

Une création de l'ami truite Dundee, la Skull... (t'y cliques, t'y es!!!)....

Une cuillère qui m'a tout de suite frappé, plus je l'avoue par le "fun" qu'elle dégage....

Mais, finalement, les poissons du jour l'ont apprécié.....aussi bien en blanc qu'en vert.

Même si mes faveurs allaient pour la blanche, à force de "coups de boule" dans les caillasses, de rencontres hasardeuses avec quelques branches et de tutoiements trop amicaux avec quelques racines, l'hameçon aura cédé, ce qui m'aura valu quelques décroches....."j'avais pas vu avant chef!!!!!"

(Je vais négocier ça avec Jeff pour avoir la référence ou quelques échantillons à notre prochaine rencontre!!!! )

Régulièrement, tout au long du parcours, les touches se succèdent.

Quelques chevesnes, quelques belles chandelles, cette fois-ci de petites truites locales (sans aucun doute!!) et quelques prises aussi....les quelques heures sont passées bien vite...

Une bonne sizaine de truites allant de 28 à 35cm......(quatre dépassants les 30)

Si ça c'est pas du record!!!

A croire que pour ma première sortie à l'ultra, les "gérants" du coin voulaient me faire plaisir en lâchant quelques bassines.....

Certainement fraîchement sortie du seau, les truites feront sans doute le régal de quelques touristes ou quelques locaux affamés....je leur ai laissé.....

Juste dommage, très dommage qu'avec de telles robes, la pisciculture d'origine n'a pas su leur laisser quelques belles nageoires.......elles vont tourner en rond un moment avec souvent une seule pectorale!!!!

Pêche record dans le Morvan......la tête dans le seau!!!

Je n'avais pas besoin de tout ça pour prendre du plaisir....

Quelques riquettes m'auraient suffi mais je ne boude pas mon bonheur......

En tout cas, une chose est sur, armé d'une petite tresse sympa, mon petit fleuret Sainte-Croix est juste incroyable.....toutes tapes, déviation et anomalies sont ressenties.....j'ai sur-kiffé!!!!!

Alors, santé à Jeff, à mes Skull, à mes poissons du jour et surtout.....Enjoy!!!

Voir les commentaires

Rédigé par JiS

Publié dans #saison 2017, #autres techniques

Repost0

Publié le 16 Août 2017

Je réunis aujourd'hui trois des sorties matinales pour ne pas vous "gaver" de "posts" sur ces sorties estivales.....

C'est au hasard que j'ai trouvé les endroits et les accès.

J'ai réellement pris "mon pied" sur cette rivière qui m'était totalement inconnue.

Plus adaptée à mes modestes capacités en termes de débit, de largeur......

Pour faire bref sur les prises, aucun capot même si se sont souvent des petits poissons qui m'ont sauvé l'affaire.....quelques maillées tout de même, même si j'ai et je garde l'impression que les poissons ne sont pas très réceptifs le matin de bonne heure!!!!.....à moins que ce soit moi!!!!! Allez, c'est parti.

D'aval en amont..."allez, on y va Marcel!! (amont)...."....."pouf, pouf comme dirait un Corrézien!!!"

D'aval en amont, trois accès sur la Tinée 06.

Premier arrêt au parcours dit du "pont des batteries".

Juste après avoir quitté la route principale, direction la vallée de la Tinée par la M2205 et, quelques centaines de mètres plus loin, un petit, très petit parking sur la droite pour une seule voiture...

Attention de ne pas se faire tailler un short en se préparant......une gravière un peu pus loin et ces fameux poids lourd!!!!!

Un petit chemin pentu plutôt facile et la rivière est là.

Deux options possibles avec ces niveaux bas de la rivière.

On peut se retrouver à la jonction avec le Var ou remonter le parcours: c'est l'option que je choisirai.

Au bord de l'eau, même s'il fait à peine clair, il fait chaud.

Réverbération des roches je suppose....c'est le reflet des températures de ce mois de juillet.

Même l'eau paraît chaude et pas un seul insecte.....se sera pêche en nymphe et les belles seront difficiles à trouver.....mais le paysage est sympa avec, presque hélas, le bruit de la route très présente!!!!....

Le linéaire est intéressant et abrite, je suppose quelques belles......des gros "trous" sont prometteurs et doivent certainement protéger quelques habitantes...

Le reste en quelques photos....

D'aval en amont, trois accès sur la Tinée 06.

Le parcours "intermédiaire" (en tout cas pour moi cette saison) sera celui dit du "pont de Clans".

L'accès est pour le coup très facile.

Juste après avoir passé le pont, direction Tournefort.

Là aussi, juste quelques centaines de mètres à parcourir et un grand parking sur la gauche nous accueille.

Un chemin tracé par quelques baigneurs ou promeneurs.....très facile de rejoindre la rivière, et elle est juste superbe.

Je décide de redescendre la belle Tinée et de pêcher en remontant.....une seule habitation visible et le reste n'est que nature....

La rivière est déjà un peu plus "coulante".....un long, très long plâtit peu profond abrite quelques riquettes....mes préférés, celles de 12!!!! :)

Le parcours est juste splendide, dégagé et plutôt ensoleillé même de bonne heure, mais il a été hélas aussi, le moins fructueux en terme de poissons...

Une rivière avec des postes hyper-variés.........un régal!!!!!

Le reste en quelques photos...

D'aval en amont, trois accès sur la Tinée 06.

Troisième et dernière étape (pour le moment), je remonte encore et me trouve "très" en amont de mon "camp de base".

Un demi-tour vers le viaduc de St Ferreol pour se retrouver dans le bon sens de "la marche" et au pied d'un chemin, on se gare à ras le petit affluent, le ravin de Duina, qui donne sans doute le nom de Douinas.....on est donc au pont de Douinas!!!!

Quelques roches à escalader et on se retrouve dans le lit de l'affluent.On peut rejoindre aisément la rivière en passant sous le pont.

Le profil de la Tinée change peu à peu.....encore plus rapide, les gros volumes d'eau un peu moins nombreux mais elle m'aura encore une fois donné un grand plaisir par la variété des spots à pêcher.

Les petits poissons auront été plutôt sympas avec moi avec, en prime une nouvelle espèce pour moi à la mouche......un trophée, qui mérite lui aussi largement une petite photo...un bébé barbeau méridional!!!!! :)

J'aurais compris ce jour-là, même si mon séjour était déjà bien entamé que j'aurais dû insister un peu plus en sèche, même avec l'absence complète d'activité.....en effet, en fin de session, plusieurs prises très attirées par une petite nymphe orange tout juste tombée dans l'eau.....

Le reste du parcours en quelques photos....

D'aval en amont, trois accès sur la Tinée 06.

La Tinée m'a donc donné un plaisir intense même si je me suis certainement trompé de stratégie....

J'aurais, j'espère, ma revanche une autre année.....

Je termine par quelques habitantes du lieu, juste pour vous montrer que j'en ai pris quelques-unes!!!! :)

 

 

D'aval en amont, trois accès sur la Tinée 06.

Mon voyage en Tinée par ces belles matinées continuera la prochaine fois par le parcours mouche no-kill de la Courbaisse......mais ce sera pour le prochain post......ouf!!!!!!

alors.....Enjoy!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par JiS

Publié dans #saison 2017

Repost0

Publié le 11 Août 2017

Pour la deuxième fois, c'est le pur hasard qui me mène jusqu'au Var.

J'étais parti ce matin de bonne heure pour les gorges du Cians.

Un cadre splendide, une petite rivière dans des gorges étroites et grandioses mais l'impression de manque cruel d'eau m'a fait abandonner cette idée....

Du coup, je roule, je roule le long du Var!!!....trop large, trop étroit, trop d'eau, trop d'habitations......après déjà un bon moment de route, il est temps de tenter sa chance....

J'ai tellement roulé que je suis......dans les Alpes-de-Haute-Provence.....une première pour moi!!!!!

Sympa ces petites cartes Géoportail en 3D.......dommage que je n'avais pas de débit dans mon bled!!!!

Sympa ces petites cartes Géoportail en 3D.......dommage que je n'avais pas de débit dans mon bled!!!!

Pour une fois, l'accès est trop facile...un grand parking et je tombe directement sur une sorte de gravière pêchable...

Le cadre est juste splendide avec un superbe village perché au lointain et les belles montagnes.......juste surréaliste...

Je m'applique à peigner les courants en nymphe au fil.....des nymphes plutôt lourdes......en simple ou en duo....

Je peigne, je peigne mais......c'est le néant....

Pas une touche, pas une tape,

Avec ces températures, l'eau paraît bien chaude et l'atmosphère ambiante aussi.....certainement l'amas d'énergie dans les "caillasses" environnantes!!!!

Le Var (deuxième partie)......

Un peu plus haut, la  rivière est plutôt rectiligne et....ça pousse fort!!!

Le lit est impressionnant et j'imagine l'eau qui doit jaillir à certains moments de la saison!!!...je vous l'ai déjà dit, le Var me fait flipper en fait!!!!

Juste pour mon quota poisson en photo, je tombe sur "un banc" de petits cyprinidés.....

Même eux ont la fâcheuse habitude de se "vautrer" dans ces boues grises.

Je "galope" de poste en poste mais pas un seul salmonidé me fera l'honneur d'une visite....

Je profite du paysage, de ces quelques heures "seul au monde"....

Je termine mon parcours juste avant un grand virage.....

Le Var (deuxième partie)......

Comme toujours, les meilleurs spots semblent encore plus loin....

La rivière semble s'assagir mais ce n'est sans doute qu'une illusion...

Je prends le temps d'admirer, de m'imprégner de ces paysages et il est grand temps de terminer ma session.........j'ai crapahuté plus que de raisonnable....je comprends que le capot était alors inévitable.......il aurait fallu que les "belles" soient à table....rapidement.....

Ce sont donc les seules fois que je croiserais le Var.....et j'avoue que le fantasme de retourner au bord de ces eaux bleues, plus en amont, reste intact........

Alors....vivement la prochaine et bien sur......Enjoy!!!!

Alors....vivement la prochaine et bien sur......Enjoy!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par JiS

Publié dans #saison 2017

Repost0

Publié le 10 Août 2017

Coulant dans une grande vallée industrielle à quelques pas (enfin!, quelques grands pas!!!) de ma location saisonnière, j'ai tenté deux fois une approche de  cours d'eau.

Dès ma première sortie, je décide de voir "à quoi ça ressemble".

Se faufilant dans des gorges impressionnantes depuis le départ à partir de la fameuse route de Grenoble, les tongs aux pieds et les yeux endormis, la mise en route n'est pas facile, surtout avec ces satanés poids lourds qui n'hésiteraient pas à se jeter dans ton coffre à ton moindre écart de conduite.

Bref, avec les routes qui s'entrecroisent, souvent en sens unique: pas facile de trouver un accès.

 

 Un coup de chance, je me gare sur un parking pour laisser passer un de ces fameux chauffeurs routiers pressé et je tombe sur ça!!!

Bien joué le panneautage....respect!!!

Un petit bout de rivière que l'on peut rejoindre par un petit affluent (à sec à cette période) passant sous la route.

Il fait encore plutôt sombre quand j'arrive sur ce parcours et j'avoue être presque intimidé par le lieu.

L'eau est d'une couleur "bleue-grisâtre" comme cette boue qui t'aiderait bien à faire quelques glissades incontrôlées et qui est présente partout où les gros galets ne sont pas!!!!

 

Bon!!!, je suis là, je monte quand même ma canne mais sans convictions.

 Trop d'eau, trop de courant, pas d'activité.

Je ne tenterais que quelques passages avec ma canne à mouche.

Trop de dépaysement, trop de tout vous l'avez compris et pour un premier contact, c'est un échec complet.

Je ne suis techniquement et intellectuellement pas prêt pour ce genre de parcours.

Je me demande même comment l'aborder autrement.

Peut-être aux leurres ou à la cuillère mais, c'est les vacances et c'est "fly only"!!!!

Bref, un échec mais qui m'aura laissé quelques souvenirs en tête, presque quelques séquelles!!!!

Le Var (première partie): ce n'est pas une rivière, c'est un fleuve!!!!
Le Var (première partie): ce n'est pas une rivière, c'est un fleuve!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par JiS

Publié dans #saison 2017

Repost0

Publié le 7 Août 2017

Je suis désolé: même pas une carte postale, même pas quelques nouvelles et le blog est resté "en veille" pendant prêt d'un mois........

                        "Ahhh!!!! les vacances!!!!!"

Cette année pourtant j'avais même pris dans la valise mon ordinateur préféré pour donner quelques nouvelles "fraîches"...ou pas!!!!!

Mais le débit internet de l'arrière pays niçois est aussi élevé que celui de nos pauvres rivières qui "morflent" encore à nouveau cette année......

Chaleur,moustiques et incendies à quelques pas de ma location de vacances.......un bon cru 2017.....

 

Bien sur, j'ai quand même trouvé le temps pour me faire quelques sorties....

Alors, je vous donne quelques explications et me trouve déjà quelques excuses maladroites pour ce que vous allez trouver dans les prochains articles.

Une sizaine de sorties très matinales dès l'aube la vraie et, pour une fois, ce n'est pas une boutade....

Lever vers 5h00, une trentaine de minutes de route en moyenne...et retour maison vers 9h30....autant dire qu'il faut faire fissa!!!!

Des coins inconnus pour moi et j'avoue que, sans internet et sans cartes du coin, la tâche s'est avérée ardue....

Les accès plutôt difficiles a trouver et des truites qui n'ont pas été très matinales...

En fait, je hais les pêches trop matinales: une mauvaise luminosité, les yeux et le cerveau dans le brouillard malgré une hydratation sans faille....à croire que le rosé local n'améliore en rien le fonctionnement du film lacrymal.....

Vous aurez donc droit à quelques photos avec une luminosité douteuse, à quelques portraits de quelques habitantes des lieux parcourus plutôt conciliantes et surtout à quelques accès trouvés en errant comme une âme en peine.....des informations qui pourront peut-être aider un pauvre pêcheur (comme moi) en errance trop matinale...et là est bien l'essentiel....le partage!!! (qui se perd de plus en plus sur "la toile", certainement hélas, pour de bonnes raisons!!!)

Bref, je reprend du service et malgré un retour à ma vie laborieuse, "normale" et difficile....

Vive la pêche, vive JiS-mouches et vive les vacances......

......enfin, les prochaines!!!!

ps: crédits aux auteurs de ces oeuvres "piscicoles" glanées de ça et de là qui "illuminent" mes sorties estivales...
ps: crédits aux auteurs de ces oeuvres "piscicoles" glanées de ça et de là qui "illuminent" mes sorties estivales...ps: crédits aux auteurs de ces oeuvres "piscicoles" glanées de ça et de là qui "illuminent" mes sorties estivales...
ps: crédits aux auteurs de ces oeuvres "piscicoles" glanées de ça et de là qui "illuminent" mes sorties estivales...

ps: crédits aux auteurs de ces oeuvres "piscicoles" glanées de ça et de là qui "illuminent" mes sorties estivales...

Voir les commentaires

Rédigé par JiS

Publié dans #saison 2017

Repost0

Publié le 11 Juillet 2017

Quel plaisir et que de bons souvenirs de se retrouver un matin sur ces belles terres Morvandelles.

Il y a fort longtemps de cela, ce parcours faisait partie de nos préférés pour les périodes d'ouverture.....

De bien belles rigolades et de bien bons moments partagés à l'époque avec l'ami Dom....et de bien bons capots de début de saison....

Une rivière très capricieuse au printemps.....

Bref!!! ça c'était avant!!!!

Je ne vais maintenant sur cette rivière que une ou deux fois dans la saison et, pour la pêche en sèche, j'ai bien remarqué que rien ne vaut les périodes chaudes pour pouvoir faire des sorties disons correctes.....et cela se confirme encore aujourd'hui....

Je reviens quelques secondes sur l'affiche rencontrée au bord de la route......

On ne peut être qu'entièrement d'accord avec tout ce qui est indiqué dessus, mais, à chaque fois que je fréquente ces rives, je me fais la même réflexion:

Pourquoi autant de barbelés le long de cette rivière......les animaux du Morvan seraient-ils plus que féroces????....

Peut-être qu'avec un rang de moins, le dernier rang moins tendu pour pouvoir juste l'enjamber et passer au-dessus....j'en sais rien moi!!!!......en tout cas, l'ami agriculteur qui nous fait confiance (ou pas!!!) ne fait rien pour arranger l'affaire du pauvre pêcheur.....

Quelque part sur l'Yonne....

Bref, ceci étant dit, le parcours est vraiment superbe....

Une alternance sympathique de courants vifs et de quelques petits plats plutôt profonds...

Les truitelles ont été, ce jour-là, hyper réceptives.

Des dizaines de touches.......quelquefois ratées mais qui aboutissent aussi à quelques prises.....heureusement!!!

Comme souvent la taille est modeste mais....quelle beauté ces petits poissons....

Je vais en profiter pour vanter les mérites de la mouche de l'ami corrézien: la Mazaleyrat ou 4M a fait un ravage.....

Dommage que j'ai aussi laissé 3/4 de ma production annuelle de cette mouche dans les arbres!!!! 

J'ai trouvé dans mes boîtes une adversaire impitoyable à l'imitation de Manu

La mouche "indicateur" de Stan Freyheit.

Un petit avantage pour elle dans les courants plus soutenus......plus de visibilité et une flottaison hors pair.....

Vraiment sympa de toucher du poisson avec ce genre d'imitation....

Une fois n'est pas coutume, j'ai touché dans cette matinée, plus de poissons que jamais dans la saison.....ils sentaient peut-être arriver la rafale d'orages !!!!

Juste un petit regret de n'avoir pas pris ma petite épuisette....j'aurais bien partagé une belle photo de la surprise du jour qui a littéralement glissé entre mes doigts malhabiles....

Rien que pour elle, je retournerais me frotter aux barbelés cette saison.....si le temps me le permet.....

alors.....Enjoy!!!
alors.....Enjoy!!!
alors.....Enjoy!!!

alors.....Enjoy!!!

Voir les commentaires

Rédigé par JiS

Publié dans #saison 2017, #Mouches

Repost0

Publié le 7 Juillet 2017

Toujours plus haut, toujours plus loin.....

Je ne pouvais pas terminer cette saison sans me balader le long d'un parcours mythique de la Seine......le parcours de Vix.

Le genre de parcours dont tout moucheur passionné a un jour entendu parler.

Finalement, très peu d'informations circulent sur le net alors, l'occasion est bonne pour faire un petit post.

La société de Vix est hors réciprocité et il faut donc s'acquitter d'une carte journalière......13 euros pour cette année.

Direction le  Café Restaurant COTES SEINE à Montliot et Courcelles pour prendre le permis.

L'accueil est fort sympathique.....le patron, le client.....au top!!!!......quelques anecdotes sur la rivière, un petit blanc au comptoir pour faire "marcher" le commerce et me voilà parti au bord de la Seine avec le permis en poche et avec aussi un petit dépliant sur les "règles" en vigueur et un petit plan du parcours.....plutôt utile.

un petit click pour avoir ces infos en plein écran!!!!un petit click pour avoir ces infos en plein écran!!!!

un petit click pour avoir ces infos en plein écran!!!!

Me voilà stationné au "pont des Romains" pour une belle découverte en règle.

Je me dirige direction Vix. Une bonne partie du début du linéaire est géré en commun avec la "truite Châtillonnaise".

Du pont des Romains au pont SNCF, une zone plutôt calme. De gros chevesnes, quelques perches et même une carpe (ou plusieurs) fréquentent ces lieux.....de quoi avoir de grosses sensations ou de belles "coupes" comme moi.....juste pour s'échauffer!!!! 

 

C'est vraiment en aval du pont SNCF que le parcours devient splendide.....

On est ici sur la société de la Gaule Vixoise.

Il n'y a qu'une chose à dire.....qu'est-ce que c'est beau.

La rivière s'accélère un peu....des courants vifs, avec un volume d'eau sympa, une végétation rivulaire et les algues filamenteuses: un petit air de "Sorgues de Vaucluse"....et, avec la chaleur qui revient, quel bonheur de trouver des zones ombragées et une eau....très fraîche....un bonheur!!!.

 

 

J'ai une petite pensée pour l'ami HcD qui n'a pas fait le déplacement....Je suis persuadé qu'il aurait pu trouver quelques truites en sèches dans ces courants.....pour ma part, je choisis de tenter ma chance seulement en nymphe à vue.....Difficile mais idéal pour "la découverte"!!!.

 

J'ai "aperçu" quelques truites mais aucune ne m'a laissé l'approcher, alors, heureusement que quelques ombres ont été sympas avec moi....

Ce sont "eux" que je recherchais et....ça m'arrange!!!!

En tout début d'après-midi, je suis presque à la jonction avec la D118C.

Je retourne à la voiture et en sortant du lit de la rivière, c'est le coup de chaud......le soleil tape fort et la température est "hors-normes".

Pour la session d'après-midi, je décide de me diriger vers l'aval de Vix.

Un petit parking le long de la rivière, quelques tables....un beau point de chute.

Ici, une zone de grands plats....parfois peu profonds, mais certaines fois de grosses fosses profondes......

Avec cette chaleur, les ombres sont agglutinés dans ces fosses et semblent vraiment avoir la bouche fermée.

C'est peut-être la fatigue, les températures mais j'avoue ne pas avoir été plus enthousiasmé que ça sur ce début de parcours mais, je le redis, ce n'est qu'une question d'instant.......

C'est d'ailleurs sur cette portion que j'aurais vu les plus grosses truites en vadrouille....

La partie est très dégagée....je crame littéralement et, Je n'aurais d'ailleurs jamais si peu pêché pour un après-midi.......

Quelques dizaines de mètres de rivière seulement.

Je décide de quitter la rivière vers 18 heures.....il fait encore 30 degrés......

J'y reviendrais pour terminer le parcours, si j'en ai la chance et l'occasion, quand les conditions s'y prêteront un peu plus....

Je suis conscient de la chance que j'ai de pouvoir "fréquenter" ces endroits.....

Quel beau parcours celui de la "gaule Vixoise"......Les paysages et bien évidemment les ombres m'ont juste gâté pour une fois de plus....

Pour conclure, juste encore quelques belles images de ce poisson fantastique......

Parcours sur la Seine: Vix
Parcours sur la Seine: Vix

Une nouvelle fois, prenez soin de ce combattant à la remise à l'eau.....la récupération est pour lui souvent difficile........

Merci pour lui et....Enjoy!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par JiS

Publié dans #saison 2017, #Mouches

Repost0

Publié le 29 Juin 2017

Ah bein ça, c'est balot!!!....Heureusement que je n'ai pas pris "Le" poisson de ma vie!!!.

Mon appareil photo s'est mis (enfin, je l'ai aidé maladroitement!!!) en mode "vignettes" d'où les petits montages juste pour sauver cet article.

Le poisson de ma vie était certes peut-être dans ces contrées mais, juste après les premiers orages, moi qui aurais pensé que la vie reprendrait un peu, ce fût la désillusion totale.

Sur la bas du parcours choisi, je n'ai pas eu l'honneur de croiser, ni un gobage, ni une truite, ni même un insecte.

Le calme total...celui qui fait presque regretter de venir en ces lieux avec juste le fol espoir de pêcher en sèche ou en nymphe à vue.

Quelques barbeaux, quelques chevesnes....

Je ne les ai même pas tenté j'avoue....

Pour ça, j'ai quelques rivières bien plus proches de chez moi.....

C'est ainsi que je vois mon humble vie de pêcheur, enfin, pour l'instant!!!!...

Pêcher autre chose qu'une truite dans ces eaux me pose un problème....sans doute d'ego!!!!!

Dans ces conditions, J'ai donc pris le temps de parcourir des mètres de berges inconnues.

Le genre de moments que j'adore avec juste comme dérangement, le passage de quelques canoës.

Juste le temps de redécouvrir qu'en fait, on peut être très discret dans cette embarcation...mais pas que!!!!....peut-être juste une histoire de synchronisation et de "savoir-vivre"!!!! 

Bref, quelques heures passent et je quitte ces lieux prometteurs pour l'amont (très amont) de la rivière.

Les choses changent ici et un nombre impressionnant d'insectes en tout genre voltigent.

Quelques mini-gobages dans quelques veines nourricières.

De quoi se remonter le moral ou bien de sombrer dans le doute.

Les plus petits poissons sont imprenables et ceux qui semblent plus gros disparaissent en un éclair au premier lancer de soie.

J'en aurais vu quelques-unes s'enfuir en zigzaguant sur toute la largeur de la rivière.

 

Alors!!!! Que faire????

Et bien, juste aller au bout de cette aventure.

Encore très peu de poissons, de prises à raconter mais quand on me demande si la pêche a été bonne je réponds comme toujours....."rien!!!" avec le petit sourire en coin.....dans le fond de ma petite cervelle, je retiens juste les images, les "petites vignettes" d'une belle ballade solitaire ou presque.

Moi qui pensais être le seul au bout du chemin..c'était sans compter un homme assis au fond du "gouffre"....certainement en proie à une recherche comparable à la mienne.

On ne se retrouve pas là par hasard!!!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par JiS

Publié dans #saison 2017

Repost0

Publié le 23 Juin 2017

Avec ces températures caniculaires, rien de mieux qu'un petit tour en terre Morvandelle pour profiter de la climatisation naturelle.

C'est un peu sous l'influence d'un commentaire sur le blog d'un certain Pat, il y a quelque temps de ça, que je décide de tenter "l'aventure" le long de la Cure.

Une "aventure" que je pensais en terre inconnue, mais finalement, une fois quelques mètres de berge foulés, les souvenirs d'une session déjà ancienne avec l'ami HcD me viennent en tête.

Pas très grave, les premières sensations sont plutôt bonnes...

Je retrouve un niveau d'eau plus que convenable et, la fraîcheur tant attendue est là.

La voiture garée, l'accès est facile et direction le parcours en amont du pont de Saint-André.

Rapidement dans la forêt envoutante du Morvan, plusieurs grands lisses plutôt profonds me font presque regretter d'avoir choisi ma petite 8 pieds et un bas de ligne ultra-court.

Quelques gobages sont visibles et ce sera "sèche-only" pour toute la session.

Ma façon de pêcher a bien changé au fil du temps et je suis à la recherche de mes premiers poissons de "surface".

J'ai un "mal de chien" à faire monter les poissons en poste.....

Je dépique enfin les premiers en ayant trouvé un bon compromis....une petite parachute au ton......jaune.

J'aurais même piqué juste quelques secondes ce qui sera mon plus gros poisson de la journée sur ces grands plats.....hélas....dépiqué!!!!....snif!!!!

En route pour Saint-André-en-Morvan.....

Les premiers poissons arrivent donc enfin après des dizaines de ratés.

Les truites et le pêcheur sont bien malhabiles et ont du mal à se rencontrer....

Des poissons de taille modeste, comme souvent sur la Cure en sèche.....hélas!

C'est peut-être ce qui me fait délaisser un peu ce genre d'endroit au fil de la saison.

 

Comme on le dit souvent, la beauté de la robe des belles petites farios fait oublier un peu leur taille.....Plusieurs centaines de mètres plus haut, les gobages visibles sont bien rares et il est temps de pêcher l'eau.

Une technique que là aussi je délaisse de plus en plus.

J'avoue avoir là aussi eu de réelles difficultés...

J'ai pris plein d'arbres, plein de branches et j'ai même pris un mal chronique au poignet.....j'en ai dit des gros mots et injures diverses......j'espère que la forêt n'a pas de mémoire...

Pour ces courants, rien de tel qu'une petite "french tricolore" ou "bicolore" au choix!!!!.

Là aussi, les riquettes sont plutôt réceptives mais, difficile de ferrer des touches éclair....

Va falloir que je reprenne un peu mes automatismes et mes réflexes....

Je prends, au bout de quelque temps un réel plaisir.

Mon bonheur est complet quand quelques belles mouches de mai arrivent......et quand les truites sont attablées sur ce genre d'insectes, c'est juste "un must".

En route pour Saint-André-en-Morvan.....

Bas de ligne en 16 centièmes minimum pour éviter le vrillage et grosse mouche.....j'adore!!!!

Des poissons en sèche, un parcours varié avec des paysages magnifiques, au milieu d'une forêt envoûtante......à l'ombre et avec une fraîcheur bienfaisante....

Alors, que peut-on demander de plus à part quelques centimètres.....

Vive la pêche à la mouche, vive le Morvan et Enjoy!!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par JiS

Publié dans #saison 2017

Repost0

Publié le 19 Juin 2017

Lendemain de fête des pères oblige, j'en profite pour une petite dédicace à ma fille et, bien sur, lui "envoyer" de gros bisous....

Même avec des moyens disons limités vu son jeune âge, elle est toujours au top sur ce qui est matériel de pêche....une vraie pro.

Rarement elle ne se trompe ni pour le modèle, ni pour la taille des leurres ou des mouches en particulier.

Cette année, j'ai été gâté et, elle a mis son côté "girly" entre parenthèses.....pas de teinte rose bonbon au programme.

Juste un très joli petit Kozo (je suis vraiment fan de ce bout de ferraille) du plus bel effet et une pochette de leurres souples (de luxe).....étrangement dans les tons naturels......

Juste quelques paillettes!!!!!!

Très heureux de ce choix et en espérant que quelques poissons auront pitié de moi!!!

Je profites de l'occasion pour présenter aussi un article qui pourrait interesser quelques monteurs errant sur le blog!!!!.....ou peut-être une idée cadeau plutôt sympa!

J' étais, il y a quelque temps, à le recherche de ciseaux disons classiques pour le montage des mouches.....

J'ai eu un peu plus que ça puisque puisque c'est une "complète" boîte d'outillage qui m'a été offerte par ma fille "préférée". :)

Plutôt bien présenté dans une boite en plastique dure, l'essentiel pour le montage y est.

Des outils de qualité très acceptable avec, peut-être une petite retenue sur le porte-bobine, un peu léger et plus que basique.

Au top, le ciseau, le "whip-finisher" et l'aligne poils.....

Un petit effort sur la qualité de la mousse aurait été aussi une bonne chose, un plus.

Une fois tout l'outillage enlevé, une idée qui semblait plutôt intéressante.....la boîte se transforme en boîte à mouche avec une mousse de fond ondulée.

Une bonne idée certes, mais qui est très vite anéantie là aussi par la qualité des matériaux utilisés.....

J'en ferais, c'est sûr, bon usage....

C'est sur, il y a mieux, plus cher, plus technique mais quand c'est offert "avec amour", quoi de mieux.....

Alors, encore un grand merci à "mes femmes" pour supporter le pauvre pêcheur que je suis.....et ce sera le mot de la fin.......

 

Voir les commentaires

Rédigé par JiS

Publié dans #saison 2017, #Matériel

Repost0